Accompagnateur
de transformations


La conduite du changement est sans doute une des dimensions les plus difficiles mais aussi les plus stimulantes du management. Exercice imposé ou choisi, elle peut faire appel selon les situations à des méthodes et compétences extrêmement variées que nous décrivons en annexe.

Notre expérience nous apprend cependant qu’une part importante de la réussite du changement dépend de la capacité de celui ou ceux qui vont le porter à se projeter positivement dedans et à accepter d’abandonner les rôles et pratiques antérieures dans lesquelles il(s) avai(en)t trouvé quelque équilibre.


Voici donc quelques questions que nous vous invitons à vous poser avant de vous lancer dans un changement dont vous pressentez qu’il va être relativement conséquent pour vous-même :

  1. Une fois, que le changement sera réalisé, est-ce-que je serai plus heureux ? quelles satisfactions vais-je trouver - ou pas - dans les nouveaux rôles que cela va représenter pour moi ? A quoi vont ressembler les relations avec mes principaux interlocuteurs, mon emploi du temps professionnel et quelles conséquences pour ma vie de famille ou autres dimensions de ma vie ?
  2. Qu’aurai-je besoin ou intérêt à abandonner dans la nouvelle donne ? (maîtrise de certains dossiers, relations qui me conviennent ou me nourrissent, éléments de confort, de protection ou de statut … ) . Suis-je prêt à cela, est-ce que ça me coûte ou me plaît ?
  3. Sur le fond, est-ce que je suis d’accord avec le sens de ce changement ? Qu’est-ce qui me plaît dans cette perspective ? Qu’est-ce que je trouve positif ou utile ? M’est-il imposé ? Est-ce que j’y souscris et jusqu’où ?
  4. Dans les mois à venir, si je conduis ce changement, je risque d’être particulièrement sollicité et à avoir à faire à pas mal d’imprévu. Comment m’organiser pour y faire face … et le vivre bien ?

La conduite du changement